Projet créatif pour Dev & Plus

Un slogan : « Imaginer l’équilibre »

C‘est un projet créatif comme je les aime. Emilie et Bruno, associés de l’entreprise de coaching Dev&Plus, m’ont demandé des visuels d’illustration. Ce, pour alimenter la refonte de leur site Web. Illustrer leur slogan « Imaginer l’équilibre », tout en les mettant en scène. Évoquer l’état d’esprit de la société, autrement dit de Bruno et Emilie, Emile et Bruno. Oui, quand on fait du service dans des structures à taille humaine – deux personnes, on est en plein dans le sujet – on se met nécessairement en première ligne. Ce n’est pas forcément évident, mais c’est incontournable.

Lors d’un premier entretien avec Bruno autour d’un déjeuner, on a commencé à cadrer la mission. J’ai planché sur des propositions, des concepts. C’est la facette plaisante du projet créatif : on peut imaginer à peu près tout ce qu’on veut. Surtout que j’avais toute liberté ou presque. Une carte blanche, à jouer. L’inconvénient, c’est que ça exige du temps et de l’énergie d’être créatif ! Le photographe se met lui aussi en première ligne. La création c’est plus intime. Donc le verdict peut être à double tranchant.

Aurélien AUDY - photographe LYON - shooting dev&plus entreprise portrait projet créatif studio - 2

Le projet 1 dans sa meilleure version.

Un projet créatif, deux concepts

J’ai fait quatre propositions à Bruno et Emilie, ils en ont retenue une comme convenu. Mais comme j’avais bien envie de tester une autre création, on est parti sur deux options. La première idée : les montrer côte à côte, mains ouvertes, avec pour l’un une ampoule en lévitation, et pour l’autre des pierres façon stone balancing, toujours en lévitation. Quatre mots clés illustrés ici : idée, ouverture, équilibre, sérénité.

L’autre concept, c’était de créer une balance avec des éléments naturel (du bois parce que j’aime ça) et de les mettre dessus. Sauf que le coaching c’est une chose, mais « l’équilibrisme » en est une autre. Mais j’avais déjà ma petite idée en tête. Je me suis arrêté dans une scierie à Saint Hostien (une très bonne adresse que je recommande) en rentrant d’un shooting réalisé entre temps chez Sabarot.

Je pouvais passer aux préparatifs. Rassembler les matériaux et outils dont j’avais besoin, déterminer la technique à mettre en oeuvre, et acheter de quoi accueillir mes clients parisiens pour le jour du shooting. Un projet créatif, ça demande du renfort : sucreries, boissons, café, etc…

Aurélien AUDY - photographe LYON - shooting dev&plus entreprise portrait projet créatif studio - 1

Test de la solidité du banc, avant que les clients n’arrivent.

Les préparatifs mention « Arts plastiques »

J’ai eu pas mal de choses à faire la veille. Couper, poncer, lasurer les planches, manipuler la bûche de 40 kg et assembler le tout pour former ce qui allait ressembler à une bascule de bois. Mais qui dans la pratique était plutôt un banc. Quoi d’autre ? Percer les pierres, les satiner avec de l’huile, former une grappe avec du fil de pêche… Tout devait être prêt pour le lendemain où l’on allait transformer le projet créatif en réalisation concrète. Le jour J, il faut se concentrer sur la conduite de la séance, guider les sujets, gérer les lumières et les cadres, etc. La dernière étape cruciale, qui permet d’inventer tout le reste, c’est Photoshop.

Emilie et Bruno se sont prêté au jeu avec malice et confiance. L’après-midi au Studio 3Pix s’est dérobée en un battement de cil. On devait aussi faire des portraits plus classiques – mais pas trop. Je leur ai proposé d’expérimenter un rendu que j’avais vu chez la photographe Elaine Torres. En l’occurrence, un portrait à travers une découpe de gélatine colorée. Joueurs qu’ils sont, ils ont dit Go ! Un grand merci à Emilie et Bruno pour ce beau projet créatif (et aussi à Muriel qui comprendra).

Plus d’informations sur mes prestations en entreprise.