Collaboration smoke ‘n’ bubble

Avec – et chez – Floriane

J’avais une idée en tête depuis quelque temps. Le genre de projet qui trotte dans la tête, traîne dans un coin, mûrit et finit par sortir. La thématique : fumée et bulles de savon. Rien de révolutionnaire, ni même de bien novateur, mais la concrétisation allait demander possiblement un peu de technique, le genre de défi qui me plait. Avantage également d’un travail personnel comme celui-là : il n’y a pas d’enjeu. Le shooting se déroule donc dans la décontraction totale et laisse libre de tous les choix.

Aurélien AUDY - photographe Lyon Villeurbanne - portrait creation Floriane book collaboration

Un modèle de modèle

Qui pour m’accompagner sur ce projet ? La belle Floriane Rousseau, aka Flo_Umi, s’est prêtée au jeu et m’a accueilli chez elle. Adepte du cosplay – la Mad’Jap, c’est elle – et couturière impressionnante, elle fabrique elle-même ses tenues, les porte à merveille et se maquille comme il faut. Et bien sûr, elle sait poser. De mon côté je peux me concentrer sur ma partie technique et monter mon studio mobile dans son salon. C’est vraiment une collaboration : Floriane participe pleinement, elle s’implique, propose et façonne le rendu des images. Elle m’aide aussi quand je galère avec la merdouille à bulles que je suis allé acheter exprès mais qui ne fonctionne pas du tout comme prévu. C’est d’ailleurs elle qui me sort de manière improbable un autre « truc à bulles » et sauve un peu cette partie du shooting.

Shooting fluide

Bulles de savon, avec et sans fumée, cigarette électronique, machine à fumée, gélatines colorées, je suis dans l’expérimentation. Je vois que Floriane n’est pas du tout perturbée par la dose importante d’impro qui s’installe dans cet après-midi de shooting. Elle est motivée, et me suggère même une série d’images différente à faire avec une autre tenue de sa création. Bref, une séance riche et plutôt productive pour voir qu’on ne savait pas exactement où on allait, et qu’on ne s’était pas fixé d’objectif. Je chargerai mes valises de matos dans la voiture sous les trombes d’eau d’un orage estival. Un shooting sous le signe des fluides, jusqu’au bout.