La mission Bettant

Portraits, packshot, locaux, staff : une prestation complète

J’ai fait la connaissance de François Bettant alors que j’étais en quête d’artisans et commerçants du quartier Gratte-Ciel à Villeurbanne pour réaliser des portraits. C’était un projet personnel, j’étais demandeur et content qu’il me consacre de son précieux temps – Monsieur Bettant ne reste jamais bien longtemps en place. Il m’avait alors dit qu’il ferait sûrement appel à mes services prochainement pour des photos de « produits » (pâtisseries, chocolats, pains, viennoiseries, etc.). Voilà qui est fait. Et la liste des besoins – illustration du nouveau site de la Maison Bettant – s’est révélée beaucoup plus longue qu’annoncée. Une belle mission pour moi !

Photographe Lyon Villeurbanne - portrait professionnel artisan commerçant entreprise - Corinne et François Bettant - La Maison Bettant - Gratte-Ciel

33 avenue Henri Barbusse

La Maison Bettant s’est développée sur une bonne partie du territoire villeurbannais, mais le coeur historique depuis 1935 et centre névralgique de l’entreprise familiale, c’est la boutique des Gratte-Ciel. Entièrement rénovée il y a deux ans, elle est organisée en différents espaces, de l’immense terrasse avenue Henri Barbusse au passage gourmand qui relie la rue Paul Verlaine : salon de thé, comptoir de café, coins des pâtisseries, des chocolats, des glaces, des sandwichs, restauration du midi et boulangerie. La première mission, c’était de montrer tout cela.

Un personnel nombreux

Toutes ces activités nécessitent un personnel conséquent, que Monsieur Bettant m’a demandé de photographier sur le vif, parfois avec un minimum de pose. Il y a ceux que l’on voit en boutique à la vente et au service, mais aussi ceux qui abattent du travail à la production, dans les autres pièces du bâtiment fermées au public. Au premier étage, il y en a du monde !

Portraits du couple Bettant

J’avais déjà fait quelques portraits bien appréciés de François Bettant seul, mais il me manquait Corinne Bettant. Et bien sûr, des photographies du couple Bettant. La séance s’est donc calée au milieu du reste – et du monde parce que la boutique ne désemplit pas plus qu’elle ne ferme – sur une des deux demies-journées de la mission.

Dernier aspect et pas des moindres : les photos de produits. Pour une raison purement pratique, la séance a eu lieu un samedi, jour où la vitrine est la mieux achalandée (et où la clientèle est la plus nombreuse). J’ai déployé mon studio mobile dans un coin de la boutique (l’équivalent de trois tables, et je peux vous dire que les places sont chères), et j’ai enchaîné les vues de type packshot, sous les regards curieux de la file incessante de clients venus chercher leur pain. Quand les douze coups de midi approchent, ça devient compliqué de manipuler tous ces gâteaux sans trop saliver… Au final, j’aurai livré pas loin de 350 photos traitées à monsieur Bettant sur cette première mission.

Plus d’infos sur mes prestations de packshot et de portrait corporate.